Nouvel album: oeuvres tardives de Liszt

Je marche sur les pas de Franz Liszt depuis de nombreuses années, et après avoir exploré ses œuvres de maturité dans Metanoia, son œuvre concertante dans Athanor, c’est durant la sombre période de fermeture des salles de concerts que j’ai mûri l’interprétation de ses œuvres tardives.

La maison de naissance et la loge de chasse des Esterhazy

Ses œuvres de vieillesse sont étranges, elles explorent des nouveaux modes – autant dans la forme que dans la tonalité – et préfigurent déjà la musique du 20e siècle, violente, percussive, ou alors éthérée et répétitive.

L’enregistrement s’est fait sur le piano Bösendorfer Vienna Concert no.100, – un instrument que j’affectionne particulièrement et que j’ai déjà joué pour l’enregistrement d’Athanor –dans une salle de concert construite dans le jardin de la maison de naissance de Franz Liszt à Raiding, en Autriche.

Comme l’enregistrement a eu lieu durant le confinement strict en Autriche, l’ingénieur du son et moi étions tous deux logés dans un château appartenant aux Esterhazy. Nous étions les seules âmes du lieu, et les brumes qui s’étiraient au-dehors nous donnaient l’illusion d’évoluer physiquement dans les limbes de cette musique mystérieuse. Nous n’aurions pas été surpris de voir apparaître l’abbé Liszt dans une allée du parc endormi par l’hiver.

La liaison aérienne entre Vienne et Genève étant restreinte à quelques vols par semaine à cause de la pandémie, je suis rentrée en Suisse en train. Ces 14 heures de trajet m’ont fait reprendre les mesures de ce que pouvait être un voyage au 19e siècle, et m’ont permis de revenir au 21e siècle avec douceur.

«Le vent tombe lorsque je m’en approche, je n’ai plus froid. L’émotion qui m’étreint est indicible. Franz Liszt repose ici. Je suis proche de lui, et je voudrais lui dire que sa musique est mon Graal, qu’elle donne sens à ma vie. Je ne peux plus repartir de son chevet, je dois lui parler de sa Sonate, le remercier, lui demander s’il a trouvé le Dieu en qui il avait tant confiance.»

Extrait du livret de LISZT : Oeuvres tardives

La vie d'une pianiste concertiste

1985, Valais, Suisse: Beatrice Berrut naît au pied des Alpes, et les montagnes et leur majesté ont profondément marqué son imaginaire et sa philosophie de vie. Petite, elle passe son temps libre à arpenter les pentes enneigées et les forêts des alentours de son village avec sa sœur, et ce lien profond avec ces paysages l’accompagne encore maintenant lors de ses tournées de concert.

Concerts & Evénements

La meilleure manière de vivre la musique est d’aller l’écouter en direct. Partagez ces moments particuliers avec Beatrice Berrut et rendez-vous à ses concerts les plus proches de chez vous.

Beatrice Berrut

Date Ville Salle Pays
14/07/21 Bellinzona Montebello Festival CH
Heure: 20:00. Adresse: Castello Montebello.

Liszt recital.

Buy Tickets
16/07/21 Ernen Musikdorf CH
Heure: 20:00.

Piano Recital. Works by Mozart and Liszt.

Buy Tickets
02/08/21 Saint-Luc Festival du Touno CH
Heure: 20:00.

Piano Recital. Works by Mozart and Liszt.

Des racines aux étoiles

1024 766 Beatrice Berrut

Dans un monde où les nationalités, les langues, les identités se mélangent, s’enrichissent, s’opposent parfois, une reconnaissance décernée par son coin de terre soulève plusieurs questions. Je suis en effet l’heureuse récipiendaire du prix culturel de ma ville de Monthey, dans le canton du Valais. Si le désir de prendre mon envol et de la…

lire plus

Pourquoi la sonate de Liszt a changé ma vie

801 1024 Beatrice Berrut

Quand on joue du piano, depuis tout petit on entend parler de Liszt comme d’une figure trouble : d’abord un compositeur coureur de jupons pour les pianistes qui aiment le bruit et le tapage, puis un abbé dont la fin de vie un peu obscure et mystique a donné naissance à des œuvres jamais jouées. Il…

lire plus

Une saison avec une baguette, de Meiningen à Covent Garden

1024 683 Beatrice Berrut

C’était à Berlin en 2007, et le public de la Philharmonie, d’ordinaire si bien au courant des mœurs du milieu, a applaudi entre les mouvements. Il était tout bonnement impossible de garder pour soi le trop plein d’émotions qu’avaient déchainé en chacun d’entre nous Seiji Owaza et les Berliner Philharmoniker. Leur septième symphonie de Beethoven…

lire plus

Lux Aeterna : suggestion de programme

1024 598 Beatrice Berrut

Bach et Liszt sont tous deux considérés comme des compositeurs mystiques. Ils étaient profondément religieux et passaient beaucoup de temps en prière, dédiant leur musique à Dieu. Même si la religion n’est pas perçue de la même manière aujourd’hui, leur relation à quelque chose qui nous dépasse, et la porte qu’ils ouvrent sur cette dimension…

lire plus

Journal de Beatrice Berrut

    Load More

      Join our Newsletter

      We'll send you newsletters with news, tips & tricks. No spams here.

        Contact Us

        We'll send you newsletters with news, tips & tricks. No spams here.