Lux Aeterna : suggestion de programme

1024 598 Beatrice Berrut

Bach et Liszt sont tous deux considérés comme des compositeurs mystiques. Ils étaient profondément religieux et passaient beaucoup de temps en prière, dédiant leur musique à Dieu. Même si la religion n’est pas perçue de la même manière aujourd’hui, leur relation à quelque chose qui nous dépasse, et la porte qu’ils ouvrent sur cette dimension spirituelle, est toujours actuelle.

Chacun, indépendamment de sa foi, peut y trouver une connexion. La lumière de leurs esprits rayonne longtemps après leur mort, et ce sont des figures extrêmement inspirantes pour les générations de compositeurs et de musiciens qui les suivent.

Lux Aeterna : les chemins de l’esprit

Bach Partita no 2 en do mineur (13’) ou

Bach/Murdoch Concerto pour orgue en ré mineur (12’)

Bach/Busoni Chaconne en ré mineur (16’)

Entracte

Liszt Ballade no1 en ré bémol majeur ‘Le Chant du croisé’ (7’)

Liszt Ballade no2 en si mineur (15’)

Liszt Après une Lecture de Dante (17’)

« Bach est le début et la fin de toute musique. »

Max Reger ( 1873 – 1916 )

Join our Newsletter

We'll send you newsletters with news, tips & tricks. No spams here.

Contact Us

We'll send you newsletters with news, tips & tricks. No spams here.